Conserver la responsabilité des Solutions Métier

des consultants proposent de redéfinir le Modèle de l'Entreprise

le boulanger a un doute: faut il sous traiter son Modèle d'Entreprise?

la force d'une Entreprise est son Modèle: il faut en conserver la maitrise

l'aide extérieure est la bienvenue: elle apporte de l'expérience, du sang nouveau. Mais elle doit s'integrer dans un cadre défini par l'Entreprise

  1. Pourquoi conserver la responsabilité des Solutions Métier ?

    Une tendance a dominé ces dernières années : les développements informatiques doivent être externalisés.
    La raison essentielle en est la difficulté à construire des logiciels en interne : trop tard, trop cher, trop incompréhensible !
    La raison affichée est le plus souvent « mon métier c’est l’automobile, ce n’est pas l’informatique », ou « mon métier c’est l’assurance, ce n’est pas l’informatique ».
    On pourrait aussi bien dire « mon métier c’est l’automobile, ce n’est pas la gestion des ressources humaines » ; donc externalisons la gestion des ressources humaines…

    Plutôt que de phrases à l’emporte-pièce, on a besoin de réflexion. Les activités informatiques comprennent 2 parties :

    Compte tenu du rôle croissant des Acteurs-IT, une part croissante du Modèle de l’Entreprise se retrouve dans le logiciel. L’Entreprise doit-elle conserver la maitrise de ce logiciel, ou a-t-elle intérêt à l’externaliser ?

    L’Entreprise utilise des Solutions de Commodité semblables à celles qu’utilisent les concurrents, et des Solutions Métier qui peuvent lui donner un avantage concurrentiel.

    Les Solutions de Commodité sont informatisées sous forme de Progiciel ou de Service Cloud standardisé. On abandonne la volonté de les maitriser : les conséquences ne seront pas bien graves puisque ces Solutions ne donnent pas un avantage concurrentiel.
    Par contre, la question se pose pour les Solutions Métier.

    Une approche consiste à définir le Modèle Métier en interne, puis à externaliser sa traduction en logiciel à l’extérieur. Cette traduction est de plus en plus considérée comme une tâche externalisable sans véritable valeur ajoutée : les Transformateurs IT sont souvent peu considérés dans l’Entreprise.
    Cette approche présente 2 dangers :
    • D’une part, si le Modèle Métier est bien construit au départ, il est rarement mis à jour par la suite alors que le logiciel subit des modifications successives. Finalement seul le Modèle IT représente la réalité à jour du Modèle d’Entreprise : lorsqu’elle a externalisé son Modèle IT, il devient plus difficile pour l’Entreprise de savoir avec précision comment elle fonctionne.
    • D’autre part, l’externalisation va être un frein à la mise en place d’une Approche Agile dans les Entreprises : difficile de jouer le jeu du compromis entre Souhaits fonctionnels et Possibilités IT si on externalise et contractualise la relation IT

    C’est pourquoi un nombre croissant d’Entreprises cherchent aujourd’hui à garder la main sur leurs Solutions Métier. Elles considèrent que l’utilisation d’un Progiciel pour une Solution Métier empêche de se différencier de ses concurrents. Elles souhaitent conserver la responsabilité de leur Modèle Métier, et en particulier du logiciel associé, pour rester originales.

    Pour donner un exemple, « Voyages SNCF » a finalement décidé récemment d’internaliser ses développements : impossible de coordonner les graphistes, le marketing, la relations client et l’informatique sans les faire travailler en équipe à l’intérieur de l’entreprise. De même Axa-France a décidé de reconstituer des équipes de développeurs pour les mêmes raisons.

  2. Peut-on sous-traiter les développements informatiques ?

    La sous-traitance des développements informatiques est possible. Mais il est préférable qu’elle procède par petits contrats successifs, plutôt que par un contrat global qui est censé tout contenir : un Contrat de sous-traitance peut être défini pour chaque Version après qu’un nombre suffisant d’itérations aient été effectuées pour sélectionner les exigences de la Version courante.
    Il est souhaitable que toute Entreprise conserve un noyau de compétences IT reconnues, qui ont la main sur la conception globale du Modèle IT, faute de quoi elle se retrouvera un jour dépendant de fournisseurs qui auront fait évoluer les Solutions sans que l’Entreprise ne conserve la connaissance de son Modèle Métier.

Licence Creative Commons
L'histoire de George Le Boulanger est mise à disposition selon les termes de la
Licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.
Table des Matières

Commentaires

comments powered by Disqus