Modéliser et optimiser un Processus

il existe de nombreux outils pour modéliser les processus

Chacun aime choisir ses propres outils.

Utilise une seule méthode de Modélisation des Processus pour une bonne compréhension mutuelle: tu pourras identifier des fonctions communes

le boulanger identifie des Fonctions communes qui vont enrichir ses composants et accélérer ses constructions de logiciels

  1. Qu’est-ce qu’un Processus ?

    Une Entreprise doit agir pour apporter de la Valeur à son Client : elle doit Produire des Produits, distribuer des Offres, gérer ses Ressources et piloter son fonctionnement.

    Mais comment distinguer un Processus et une Fonction à l’intérieur d’un Processus ?
    Un Processus est un enchainement de Fonctions qui s’exécute à partie d’un évènement indépendant : une demande client, ou une demande partenaire ou une demande interne, ou une échéance…
    Recruter un employé, vendre une Offre, acheter des Composants sont des Processus.
    Par contre, « calculer le tarif » n’est pas un Processus, mais une Fonction qui s’insère dans un Processus : elle est utilisée dans le Processus « Souscrire un Contrat » ou dans le Processus « Faire un devis » ou dans le Processus « Facturer mensuellement ».

    Mais comment distinguer un Processus et un domaine de Processus ?
    Le Domaine « Processus de gestion des Ressources Humaines » comprend différents Processus tels que:

    • Processus « Recruter un employé »
    • Processus « Evaluer un employé »
    • Processus « Former un employé »
    • Processus « Muter un employé »
    Chacun de ces Processus est déclenché par un évènement indépendant.

    C’est ce qui permet de distinguer Processus et Domaine de Processus.
    A titre d’exemple, « Gérer le personnel » n’est pas un Processus puisqu’il n’y a pas d’évènement indépendant non ambigu, c’est un domaine de Processus.

  2. Comment modéliser un Processus ?

    Un Processus est une suite de Fonctions exécutées par un ou plusieurs Acteurs à l’aide d’Informations. Il faut donc Modéliser les Fonctions, les Acteurs et les Informations.

    Mais auparavant il faut définir le début et la fin du Processus:
    • Début : quel est l’évènement déclencheur, quels sont les éléments d’entrée ?
    • Fin : quel sont les éléments de sortie et à qui sont-ils destinés ?
    Le Produit-du-Processus est Bien ou une Information si on considère le Processus de Production.
    Mais s’il s’agit d’une Production de Service, le Produit-du-Processus est un changement d’Etat de l’Objet sur lequel porte le Service : locaux nettoyés ou nouvelle coupe de cheveux ou Bien transporté dans un autre lieu.
    Le destinataire du Processus peut être interne ou externe : un Client ou un Partenaire.

    L’enchainement de Fonctions n’est pas forcément séquentiel. Par exemple, « souscrire un contrat » peut demander l’intervention d’un expert si le montant du contrat est important. En outre, une Fonction peut enchainer d’autres Fonctions. Par exemple, la Fonction « vérifier l’éligibilité du client » appelle les Fonctions « obtenir l’âge du client » et « vérifier que le client n’est pas déjà recensé comme un mauvais payeur ». Il faut donc représenter l’algorithme d’enchainement des Fonctions.

    Les Fonctions s’appuient sur des Informations : informations Produit, Client, Contrat, Compte… Il faut donc représenter ces Informations.

    Enfin ces Fonctions vont être exécutées par des Acteurs : Acteurs-Humains (employés, partenaires ou client) ou Acteurs-IT.

    Différentes formes de Modélisation de Processus existent qui respectent ces principes: il est recommandé d’en choisir une et une seule au sein d’une Entreprise pour faciliter le dialogue entre les différents Acteurs de la Transformation.

  3. Un seul Modèle Opérationnel avec différentes vues

    Lorsque l’on doit transformer un Modèle de Processus en logiciel, 2 méthodes existent :

    • soit on utilise un outil de Modélisation spécifique aux Processus, et les informaticiens doivent ensuite traduire le Modèle de Processus en logiciel
    • soit on dispose d’un outil unique : on Modélise le Processus dans l’outil et le logiciel est automatiquement généré
    Il est évident que le deuxième type d’outil est plus efficace puisqu’il supprime une intervention humaine (la traduction du Modèle de Processus en logiciel) : on y gagne en temps, en argent, en fiabilité et en Agilité. En particulier, on n’a plus besoin de vérifier par un plan de tests que les 2 Modèles sont cohérents.
    On préfère utiliser une Modèle unique plutôt que 2 Modèles séparés pour la partie Métier et la partie IT, et on offre des Vues de ce Modèle adaptées à chaque Acteur : c’est un outil précieux pour une approche pluri-disciplinaire.

    Il n’existe pas encore d’Outil universel qui transforme tout un Modèle Métier en Modèle IT, mais des progrès sont faits sur des parties du Modèle :
    • Modéliser les Informations et générer automatiquement le Modèle de Données IT
    • Modéliser directement des Règles métier dans un moteur de règles
    • Modéliser un Processus et générer automatiquement la navigation et l’affectation
    • Modéliser la présentation et générer automatiquement le Modèle GUI
    • Modéliser des livrables de Business Intelligence et générer automatiquement la production des Informations
Licence Creative Commons
L'histoire de George Le Boulanger est mise à disposition selon les termes de la
Licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.
Table des Matières

Commentaires

comments powered by Disqus