Des Acteurs Numériques assistent des Acteurs Humains


Mais le succès accroit la charge administrative comment faire face ?

Le Boulanger se demande comment passer moins de temps sur l'administratif et plus de temps pour produire et vendre.

L'informatique est d'abord introduite dans les Entreprises pour automatiser les tâches répétitives et procurer des gains de productivité. Cela ne change pas le cœur de métier du Boulanger.

Le Boulanger demande à chaque boutique de s’informatiser. Chaque boutique choisit et installe des Solutions-logicielles variées pour achats, commandes, CRM, comptabilité, contrôle de gestion...

  1. Certaines Actions peuvent être exécutées par des Acteurs Numériques

    Traditionnellement, les Actions sont exécutées par les Acteurs-Humains.
    Mais depuis qu’existent les machines programmables, une part croissante des Actions est exécutée par ces machines que l’on nommera « Acteur Numérique » ou « Acteur-IT» pour faire plus court.
    Il s’agit des postes de travail, serveur, smart phone, tablette, ou tout objet « programmable » (plutôt « qu’intelligent ») que l’on peut introduire dans les Biens d’aujourd’hui.
    On associe souvent Acteur-Humain et Acteur-IT pour démultiplier la capacité de l’Acteur Humain.

    L’utilisation des termes « Acteurs-Humain » et « Acteur-IT » peut déplaire à certains qui ne souhaitent pas que l’on puisse associer un être humain à une machine. Mais l’utilisation du même terme « Acteur » pour représenter celui qui exécute les Actions, a pour intérêt de faire apparaitre que les Actions d’un même processus métier peuvent être exécutées par l’un ou l’autre. La prise en compte d’Actions par les Acteurs-IT soulage l’Acteur-Humain d’Activités à faible valeur ajoutée, ce qui permet de se consacrer à des taches plus nobles.

    De toute façon, un Acteur-IT ne pourra qu’exécuter les Actions pour lesquelles il a été programmé par l’Acteur-Humain. L’Acteur-IT ne peut ni décider, ni inventer, ni innover, mais il peut être un bon outil qui accompagne l’Acteur-Humain dans ses tâches.
    L’Acteur-Humain est un système social autonome avec ses propres objectifs (comme une entreprise) alors que les Acteurs-IT ne sont pas autonomes et n’ont pas d’objectifs. Cela amène des contraintes et des résultats différents dans l’usage de ces ressources : à titre d’exemple on se doit de donner du sens à une Transformation pour que les Acteurs-Humains l’acceptent, alors que les Acteurs-IT n’ont pas à l’accepter.

  2. Le Modèle des Acteurs-IT est le logiciel

    Procédure et logiciel sont des Modèles que doit suivre l’Acteur.

    Une procédure est une liste d’instructions destinées à l’Acteur-Humain pour qu’il exécute bien son activité. Par exemple, une recette de cuisine contient la liste des ingrédients et la liste des actions à exécuter avec ces ingrédients. Il s’agit du Modèle d’Information (les ingrédients) et du Modèle d’Action (la liste des Actions).
    La liste d’instructions destinée à l’Acteur-IT est appelée logiciel : il comprend là aussi son Modèle d’Information et de son Modèle d’Action. Le Logiciel n’est rien d’autre qu’un Modèle.
Licence Creative Commons
L'histoire de George Le Boulanger est mise à disposition selon les termes de la
Licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.
Table des Matières

Commentaires

comments powered by Disqus