Céder son entreprise

Des acquéreurs potentiels se présentent, ce qui arrive fréquemment lorsqu'une Entreprise réussit.

Le boulanger est flatté, mais perplexe.

A chacun de décider s'il préfère continuer à voir grandir son bébé ou voler vers d'autres horizons.

Après tous les efforts fournis, le boulanger décide d'en rester là, de se faire plaisir et de rebondir vers d'autres initiatives.

  1. Pourquoi céder son entreprise ?

    L’Entrepreneur aime le challenge, l’innovation, le risque.
    Il peut avoir envie de céder son Entreprise lorsque l’Entreprise est sur la bonne voie : son Modèle est pertinent, la croissance est là, les résultats aussi.
    C’est souvent le moment où il va avoir envie d’une autre aventure.

  2. Comment faire pour trouver un acquéreur ?

    C’est une expérience que l’entrepreneur n’a pas : il vaut mieux se faire aider par des spécialistes qui savent comprendre le Modèle de l’Entreprise, qui savent comment le présenter, qui savent quels sont les acquéreurs potentiels, et comment mener ce type de négociation.

  3. Que faire après la cession ?

    Poursuivre, mais c’est souvent pour un temps limité : difficile de vivre dans une structure plus importante qui a ses propres normes, sa propre Culture, lorsque l’on a été responsable de son entreprise.
    Si l’acquisition se traduit par une fusion avec une autre entité déjà existante chez l’acquéreur, le challenge peut intéresser l’entrepreneur.
    Il peut aussi relancer une activité ou jouer un rôle de business angel pour aider d’autres entrepreneurs.

Licence Creative Commons
L'histoire de George Le Boulanger est mise à disposition selon les termes de la
Licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.
Table des Matières

Commentaires

comments powered by Disqus